Logo Adeps logo Ethias logo lotto logo fwb

REUNION DE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 18 MAI 2015 (19h00 à BEEZ)

Présents :  F. BREEKPOT, E. DAVAUX, M. DEHERDER, C. DEMUYNCK, M. FORGET, A‑M HABETS, S. HENNAUT, Th. LEFEVRE, C. LEMOINE

Excusés :  A. DAFFE (raisons de santé), J-C BACCUS (réunion CFA)

C. LEMOINE préside la séance et ouvre celle-ci en donnant des nouvelles de l’état de santé d’A. DAFFE.
Remerciements adressés à tous pour l’organisation des finales francophones jeunes.

M. FORGET demande que les membres du CA se tiennent mutuellement informés des démarches entreprises en l’absence du président.

C. LEMOINE propose que M. FORGET accompagne C. DEMUYNCK et lui-même lors du prochain CA FRBVB prévu le 2 juin si l’absence du président devait se prolonger.

COMPETITIONS

¤ Montées/descentes en AIF

Le CA examine 2 cas suscitant des réactions de clubs.

  • Evere (N3AM) ayant été placé successivement en N2M et N3M dans les séries communiquées aux clubs, le CA décide à une large majorité que l’équipe d’Evere doit recevoir la place en N2M qui lui a été annoncée dans un premier temps. Attendre la fin des inscriptions et un éventuel désistement pourrait permettre de garder une série de N2 à 12 équipes.
    Retour à 12 équipes en N2M en fin de saison 2015-2016 : 3 descendants (dont un supplémentaire ayant priorité sur les montants supplémentaires de la division inférieure) en N2M et 6 descendants (un supplémentaire) en N3M.
    Discussion sur la possibilité de récupérer au besoin, côté masculin, le dernier du tour des seconds de P1 ou le barragiste de N3 afin de constituer des séries de 12 en N3.
    M. DEHERDER suggère que la possibilité de récupérer les descendants d’office soit, le cas échéant, intégrée (et encadrée strictement) dans le ROI.
  • Thimister (N3BD) : E. DAVAUX explicite que le cas de Thimister relève du ROI AIF car évoluant en N3, que les règlements ont été respectés sans qu’aucune faute n’ait été commise par l’AIF, et que Thimister n’est par conséquent pas en position de monter. Opinion partagée par la majorité du CA, la notion de « montée (im)prévue » ayant toujours trouvé à s’appliquer aux montants d’office et une « jurisprudence » constante existant en ce sens. Thimister a reçu divers avis univoques de membres du CA de l’AIF en ce sens depuis la première communication des séries aux clubs.
    Quelques réticences / hésitations émises toutefois quant au terme « imprévu » et au manque d’harmonie entre les règlements FRBVB et AIF. E. DAVAUX procédera à une relecture attentive du ROI en matière de montées / descentes afin d’éliminer toute possibilité d’interprétation ambiguë.

¤ Calendrier 2015-2016

Grosses difficultés de confection évoquées par Th. LEFEVRE, l’organisation des finales francophones jeunes 2016 2 semaines avant les finales nationales, et le 1er mai – date de finales de coupes provinciales, rendant le calendrier encore davantage serré et la tâche difficile au niveau des barrages. A examiner (salle ?) si les finales francophones jeunes pourraient se tenir la semaine précédant les finales nationales.

DOUBLE AFFILIATION

Courriels reçus de Pierre VANDER VORST et Jean-Pierre BROUHON déplorant la suppression de la double affiliation interne et la non-consultation des clubs concernés.

Le CA constate que la proposition de modification du règlement a été envoyée aux présidents provinciaux en temps utile avant le CS du 4 avril, leur laissant la possibilité de consulter les clubs de leur province, et qu’il n’est pas compétent pour réagir au vote du CS, le règlement de double affiliation étant de la compétence de ce dernier.

Discussion, pour la forme car non compétent, du CA sur le principe de la double affiliation interne, laquelle récolte peu de suffrages au sein du CA à moins d’être bien cadenassée et limitée au haut niveau. Une piste évoquée par M. FORGET serait de ne l’autoriser qu’entre divers niveaux FRBVB.

M. DEHERDER demande à cet égard si la situation ne favoriserait pas par trop les clubs bénéficiant du statut de double affiliation par rapport aux autres gros clubs formateurs n’en bénéficiant pas car statut limité à un club par sexe et par province. Une possibilité évoquée serait d’autoriser la double affiliation interne entre les niveaux FRBVB pour les autres clubs éventuellement concernés.

STATUTS ET REGLEMENTS

  • Suite au vote par le CS de ce dernier, le règlement de la double affiliation a été modifié. Afin de respecter la logique des termes utilisés dans le ROI, E. DAVAUX le présentera sous une version adaptée sans aucune modification de fond évidemment. Il sera vérifié par M. FORGET.

HOMOLOGATION

  • Questionnement de Jean VAN LIERDE sur quelques modifications apportées aux normes d’homologation (deuxième code hauteur salle, etc.) et suite au formulaire de demande d’homologation reçu par l’ensemble des clubs participant au championnat AIF. Th. LEFEVRE rappelle que seuls les clubs changeant de division ou ayant rencontré un changement au niveau de leur salle doivent remplir une nouvelle demande d’homologation. C. LEMOINE fournira réponse à J. VAN LIERDE. E. DAVAUX précise que le règlement d’homologation a été adopté lors d’un dernier CA et qu’il reprend les remarques émises.
  • M. FORGET revient sur le cas de Bouillon (N2M) et l’éventuelle nécessité pour les équipes de N2M d’évoluer sur le terrain central. E. DAVAUX signale que le club n’a pas de dérogation mais peut évoluer sur le terrain latéral si celui-ci est homologué pour la N2. E. DAVAUX signale simplement que tout club doit évoluer sur un terrain homologué pour la division dans laquelle il se trouve.
  • C. LEMOINE soumet en séance au CA un courrier de demande de dérogation de St-Jo Welkenraedt pour pouvoir évoluer en N3 sur le terrain latéral. Dérogation refusée à une large majorité par le CA sur base de la zone de service par trop étriquée.

LIGUE A MESSIEURS

E. DAVAUX demande qu’un contact intervienne entre l’AIF et les deux clubs AIF (Axis Shanks Guibertin et Waremme) évoluant en Ligue A Messieurs avant le CA FRBVB du 2 juin, afin de défendre au mieux les intérêts desdits clubs.

BEACH AIF

Question du maintien de l’organisation vu le nombre d’équipes inscrites (7-8 en messieurs et 0 en dames à ce stade). C. LEMOINE demande de veiller à prévenir les arbitres si l’organisation devait être annulée.

DIVERS

  • Evocation par C. DEMUYNCK du cas de provinces qui prévoiraient dans leur règlement de confier, dans certaines circonstances (empêchement président etc.), leurs affaires judiciaires en première instance à l’AIF. Contrairement au degré d’appel, le ROI AIF ne prévoit pas, dans son article relatif à la compétence des commissions judiciaires AIF, de compétence de la CFRc pour se substituer au premier degré d’instance provincial. Situation qui pourrait donc le cas échéant être génératrice de contestation de compétence sur base du ROI AIF, et possiblement d’une surcharge de travail de la CFRc pour des affaires disciplinaires, avec des règlements locaux peu connus de la CFRc.
    M. FORGET souligne à cet égard qu’il lui semble intéressant, pour une certaine indépendance des entités provinciales/régionale, que celles-ci gardent le premier degré d’instance en leur sein.
  • Contact à prendre pour faire le point sur l’organisation de la finale de la Wallonia Brussels Cup.
  • Remerciements de S. HENNAUT à tous pour l’aide apportée lors des finales francophones. C. DEMUYNCK prépare un courriel de remerciement au personnel de l’AIF et aux bénévoles extérieurs au CA.
  • La sélection Filles 2000-2001 a reçu Brescia lors du w-e précédant les finales francophones. Bonne organisation et victoire 5-0 de la sélection AIF.
    Assistance intéressante au colloque arbitrage sur la nouvelle règle du filet organisé en marge de cette compétition.
Haut de Page.